J’ai créé mon compte Instagram en mars 2019 et j’ai 565 abonnés au moment où je t’écris. De mon point de vue je trouve ce chiffre très important déjà. Mais ce n’est clairement pas mon but d’avoir plus d’abonnés et je vais t’expliquer pourquoi.

À la recherche de mon client idéal dans mes abonnés

 

Mon compte Instagram est fait pour servir mon business. C’est clairement grâce à ce réseau social que je vends le mieux mes services.

C’est surtout pour cette raison que je ne recherche pas à avoir plus d’abonnés, mon but est d‘avoir des clients potentiels (prospects). Ma communication est donc faite en fonction de mon client idéal.

À LIRE AUSSI : Instagram : configurer son compte pour gagner en visibilité

Le désabonnement, mon ami

Certaine personne voit le désabonnement comme un échec.

Personnellement, je le vois comme une bonne chose ! Si les personnes se désabonnent c’est que ce ne sont pas mes clients potentiels et le tri se fait seul.

Je vais même encore plus loin, je trie une fois tous les 3 mois (à peu près) mes abonnés.

Je désabonne aussi les comptes qui pratique le follow/unfollow : tu peux les reconnaître facilement il ont plus de 1000 abonnements et moins de 500 abonnés à leur compte.

La prospection éthique : À la recherche de nouveaux abonnés

Quand je vois que mon compte stagne trop ou bien que j’ai un désabonnement en masse, je prospecte mon client idéal.

Je détermine un profil de personne que je veux aider et à qui je peux apporter une solution, grâce aux hashtags utilisés et aux abonnés des comptes “concurrents”.

Ensuite, je vais interagir avec leurs publication. Celles qui me plaisent le plus, je vais les commenter (en fonction de leur publication) et aimer toutes les 7 dernières publications. Je ne cherche pas à m’abonner à leurs comptes s’ils ne correspondent pas à ce que je recherche. Mais en faisant cela, je les incite à interagir avec moi et venir voir mon compte implicitement, et s’abonner si mon contenu les intéresse.

Je vais reprendre la métaphore de ma coach Aline @thebboost : c’est l’impulsion que l’on donne avec le pied à sa trottinette pour avancer plus vite.

 

EN RÉSUMÉ :
Je veux que tu comprennes que même si tu n’as que 15 abonnés à ton compte. C’est toujours 15 personnes à remercier pour te lire chaque fois que tu postes une publication ou qui aiment tes posts et les commentent. Ce sont ce genre d’abonnés qui doivent t’intéresser, car ce sont vraiment eux qui sont le plus susceptible de faire appel à tes services et consommer tes produits !